Rencontre avec Pierre Branco, VP & General Manager France, Portugal et Afrique chez Turner (Time Warner)

 

Le mardi 10 janvier, les étudiants du D2A ont eu le plaisir de rencontrer Pierre Branco.

Pierre-Branco Turner

Pierre Branco est revenu sur son époustouflant parcours : dix ans après avoir été diplômé du Master D2A, il occupe le poste de Directeur Général de TimeWarner. Après un diplôme d’Histoire et un master de management à Sciences Po, Monsieur Branco aspire à faire carrière au sein d’une chaîne de télévision. Un stage en acquisition de programmes sportifs chez TimeWarner lui permet de gravir les échelons : de responsable distribution junior de Turner Broadcasting Systems, il s’oriente en Business Development et devient en 2010 le Directeur Général adjoint de l’entreprise. Intéressé par les métiers de l’éditorial, Monsieur Branco devient Directeur Général France, et s’occupe dès 2014 des marchés français, africain, portugais et israélien de TimeWarner.

Monsieur Branco a eu l’occasion de nous faire part de sa perception des évolutions de l’industrie audiovisuelle. D’une consommation traditionnelle (télévision payante induisant une consommation fortement thématisée), l’industrie se transforme par la diminution progressive du nombre d’intermédiaires : c’est l’apparition du D2C (Direct To Consumer), de la TNT, de la SVOD et de la consommation mobile. Time Warner a su s’adapter à ces nouveaux enjeux. En outre, TimeWarner a su maintenir le contrôle sur sa chaîne de valeur en valorisant très tôt la nécessité de produire des contenus originaux. La société investit plus de 3 milliards d’euros dans la production de séries télévisées.

Pour conclure, Monsieur Branco a exposé les enjeux futurs auxquels seront certainement confrontées les entreprises de l’industrie audiovisuelle. Ainsi, Monsieur Branco a notamment souligné l’importance grandissante de YouTube dans la consommation audiovisuelle des enfants. Alors, TimeWarner est amenée à réfléchir à certaines interrogations : si les enfants sont présents sur YouTube en tant que consommateur, TimeWarner doit-elle également être présente sur cette plateforme ? Si tel est le cas, pour quoi faire ? Ce medium doit-il se limiter à la diffusion des marques ? Doit-il être utilisé dans un objectif lucratif ? Il sera nécessaire à TimeWarner de s’adapter à ces nouveaux enjeux, et rester compétitif au sein d’un modèle économique en mutation.

Nous remercions chaleureusement Monsieur Branco d’avoir partagé avec nous son expérience et son parcours !