Le D2A chez Arte

 

A l’occasion d’un séminaire fiction le 31 janvier 2020, la promotion 2019/2020 du D2A a eu l'opportunité de pénétrer au sein des locaux d'une référence de la télévision européenne ; le groupe Arte. La matinée était consacrée à une rencontre avec différents acteurs de la production de fiction et de la communication du groupe et l'après-midi à un atelier de travail sur des problématiques concrètes d’Arte.

Dans un premier temps, Adrienne Fréjacques, et Clémentine Bobin ont présenté leur rôle chez Arte, notamment dans le département des Programmes Fiction TV & Web. Leur présentation comprenait une description détaillée du processus de développement et de validation d’un projet par le conseil d’administration.

Par la suite, les étudiants ont eu l’opportunité de rencontrer Olivier Wotling, directeur de l’unité fictions d’Arte France. Ce dernier, en charge de présenter sa fonction dans le groupe, a pu donner son point de vue sur la production audiovisuelle au sein d’une époque de montée en puissance des plateformes SVOD et la création de nouvelles plateformes.

Comme l'explique Mr. Wotling, l’identité de marque d’Arte a été façonnée par les documentaires qu’elle produit et/ou diffuse. Par conséquent, la chaîne s’oriente à présent davantage vers l’intégration de fictions. Afin de se démarquer des autres chaînes de télévision, sa stratégie est guidée par un de genres de fictions délaissés par ces dernières. Par la même occasion, Olivier Wotling a rappelé le souhait d’Arte de promouvoir la création européenne et les coproductions internationales.

Grâce à l’intervention de Stéphanie Boisson, responsable marketing, communication et publicité, les étudiants ont pu avoir un aperçu de la stratégie promotionnelle très intéressante de la série Mytho.

L’après-midi, les étudiants se sont retrouvés dans une salle de projection pour assister à la diffusion en avant-première de la fiction « Dérapages », présentée prochainement à Série Mania. Cette série est une fiction dramatique avec un casting de renom ; notamment Eric Cantonna et Suzanne Clément. A la suite de la diffusion des deux premiers épisodes, les étudiants ont participé à un atelier de travail au cours duquel ils devaient rédiger un retour d’appréciation et des recommandations d’amélioration sur l’aspect éditorial et marketing de cette nouvelle production Arte. Réunis par groupes de quatre, ils remplissaient un formulaire de questions concernant la mise en scène, le récit ou les performances d'acteurs. Ce moment a permis un échange entre les étudiants sur leurs ressentis face à cette série. Ils ont ensuite rempli un questionnaire sur les aspects de la communication et du marketing qu'il leur semblait possible de mettre en pratique au vu des informations apprises le matin-même. La journée se termina par la transmission des retours des étudiants à Adrienne Fréjacques et Stéphanie Boisson. Chacun eut l'occasion d'exprimer les points positifs et les doutes créatifs qu’ils avaient sur cette fiction.

Pour résumer, cette journée de séminaire passée chez Arte fut une expérience immersive et instructive qui a pu conforter certains étudiants dans leur choix de profession future. L’ensemble de la promotion tient à remercier chaleureusement Adrienne Fréjacques ainsi que tous les intervenants pour cette journée.

Rabia Diallo et Améline Ravel

Arte1

Arte2